Libre de tout contrat depuis son départ du Qatar SC, l’international algérien, Youcef Belaili serait sur le point de s’engager avec une nouvelle équipe… du championnat qatari. 

Alors qu’il vient de rompre son contrat avec le club qatari du Qatar SC, Youcef Belaïli est actuellement libre sur le marché des transferts. Une situation qui intéresserait de nombreux clubs. Toutefois si le joueur privilégie une destination dans un club européen, ses exigences salariales sont assez conséquentes.

Ainsi, malgré son désir ardant de s’engager en faveur d’un club des quatre grands championnats européens, Youcef Belaili est contraint d’abandonner ses aspirations, puisque selon certaines informations émanant du Qatar, le club d’Al-Duhail SC aurait trouvé un accord avec le manager et père du joueur. Ce dernier se trouverait déjà à Doha pour négocier les termes du contrat.

« Certes, sur le plan financier, il gagnera plus d’argent en optant pour le club émirati, mais mon fils veut absolument signer dans un club européen, quitte à percevoir un salaire inférieur, car comme il me l’a dit, l’argent n’est pas une priorité pour lui ; il veut revenir en Europe », avait déclaré Abdelhafid Belaïli qui ne semble toutefois être satisfait des prépositions.

Sauf gros rebondissement, Youcef Belaili restera au Qatar. Le club d’Al-Duhail SC aurait accepté toutes les exigences financières du clan Belaili, qui a refusé deux offres dont une d’un club espagnol.  Le salaire qui lui était promis était de 600 000 euro par saison. Une somme versée en net ! Un montant pas assez élevé aux yeux du père du joueur, qui viserait un salaire annuel d’environ 2 millions d’euros par exercice.