Ce samedi soir, les quarts de finale de la Coupe Arabe nous offrent une affiche entre le Maroc et l’Algérie. Une rencontre qui représente à la fois un enjeu sportif, mais aussi diplomatique, puisqu’elle se déroule sur fond de tensions extrêmes entre les deux pays.

Et pour éviter tout éventuel débordement entre les supports des deux pays, les organisateurs ont décidé de déployer la police aux alentours du stade stade Al Thumama, à Doha (Qatar), qui abritera ce choc. Il s’agit de la première fois depuis le début de la compétition que les services de l’ordre sont appelés à sécuriser un match.

Si la Coupe Arabe sonne, avant tout, comme une répétition générale, pour le Qatar, avant le Mondial de 2022, ce choc revêt un caractère particulier. Pour preuve, le match se jouera à guichets fermés, les 40 000 places ayant rapidement trouvé preneurs.