Créée en 1963, la Coupe Arabe avait disparu depuis 2012 avant d’être ressuscitée par la FIFA qui s’en sert comme une sorte de répétition un an avant la tenue de la Coupe du monde au Qatar.

La compétition se déroule du 30 novembre au 18 décembre et réunit seize équipes réparties en quatre groupes. Mais pour éviter d’avoir une compétition au rabais, la FIFA et la QFA ont réservé une très jolie prime de victoire pour l’équipe qui l’emportera. C’est en effet un chèque de cinq millions de dollars qui attend le futur vainqueur.

Cette somme est même supérieure à celle que reçoit le vainqueur de la CAN. Après son sacre en 2019, l’Algérie avait touché 4,5 millions de dollars (environ 4 millions d’euros) de la CAF (Confédération africaine de football). A titre de comparaison, une somme de 38 millions de dollars a été versée à la France pour avoir remporté le Mondial 2018.

Les autres équipes engagées dans cette Coupe arabe des nations ne repartiront pas les mains vides même en cas d’élimination précoce. Le finaliste percevra 3 millions de dollars, le vainqueur de la petite finale 2 millions de dollars et le quatrième 1,5 millions de dollars. Les équipes éliminées en quart de finale auront droit à un chèque de 750 000 dollars tandis que les sélections qui ne passeront pas la phase de groupes devront se « contenter » de 500 000 dollars.

Les matches de cette compétition organisée cette année par la FIFA, se déroulent en effet dans des stades qui accueilleront des matchs du Mondial même si l’enceinte de Lusail – où aura lieu la finale – n’a pas été retenu.Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale, jusqu’à la finale qui aura lieu le 18 décembre. Le prochain match de l’Algérie aura demain samedi face au Liban.

 

 

Seize équipes réparties en quatre groupes de quatre participent à cette Coupe arabe des nations 2021 dont la finale se jouera le 18 décembre prochain.