Si l’international algérien a réussi à chiper la 20e place au classement du dernier Ballon d’Or, ce n’est certainement pas grâce au représentant de la Palestine, qui a totalement ignoré l’attaquant de Manchester City. 

Les votes des 170 journalistes du jury du Ballon d’or ont été mis en ligne. Et comme chaque année, certains choix ont de quoi interpeller. Alors qu’il a affiché, sur le terrain et sur les réseaux sociaux, son soutien à la Palestine, l’international algérien, Riyad Mahrez a été ignoré par journaliste représentant ce pays au vote du Ballon d’Or. Ce dernier a, en effet, mis l’Egyptien, Mohamed Salah en tête de son classement suivi de Lionnel Messi en deuxième position.  Le Portugais, Cristiano Ronaldo, l’Italien Jorginho et le Français Mbappé complètent son classement.

Parmi les journalistes qui ont voté pour Riyad Mahrez, on trouve l’Algérien Yazid Ouahib qui a placé l’international algérien à la 3ème place de son classement, ainsi que le journaliste du Yémen ( 3ème place) également et le journaliste de Malte (5ème place).

Après sa 7e place en 2016 et sa 10e en 2019 (absent de la liste en 2017 et 2018), l’Algérien a signé son plus mauvais classement dans ce trophée. Il finit devant ses coéquipiers Phil Foden (25e) et Ruben Dias (26e), mais derrière Raheem Sterling (15e) et Kevin De Bruyne (8e). L’Algérien a certainement payé la défaite de City en finale de la Ligue des champions, mais également l’absence d’une grande compétition internationale pour viser plus haut dans un classement qu’il a pris l’habitude de fréquenter.