L’arbitre de la rencontre, Bakary Gassama a été pris en haleine par les joueurs de l’équipe nationale et hier, le coach Belmadi a eu une chaude explication avec lui à l’aéroport. 

Il a été un acteur principal de la rencontre face au Cameroun, l’arbitre gambien de la rencontre, Bakary Gassama a été pris en grippe par les supporters et les joueurs pour sa prestation très douteuse et qui a fait beaucoup de mal à l’équipe nationale avec des décisions incompréhensibles et surtout, un refus de revenir vers la VAR à plusieurs occasions, notamment sur les occasions Camerounaises alors qu’il n’a pas hésité une seconde à refuser le but de Slimani pour une supposée main.

Belmadi charge Gassama

Hier, l’arbitre, qui s’apprêtait à quitter Alger pour rejoindre la capitale française, Paris, a croisé le sélectionneur national, Djamel Belmadi. D’après des sources, le coach national a eu un échange très musclé avec l’arbitre en question en lui disant les 4 vérités directement sur sa prestation qui a été loin d’être à la hauteur. Le ton est vite monté dans la salle d’honneur de l’aéroport, Belamdi, qui se dirigeait vers le Qatar a accusé ouvertement l’arbitre gambien d’avoir tout fait pour éliminer la sélection nationale.

En conférence de presse, le coach national avait déjà fustigé l’arbitrage en déclarant : « Je peux le dire sans aucune crainte maintenant, les arbitres ne nous respectent pas. Ils ne respectent pas la FAF et ne respectent pas le pays. ils viennent, ils font leur sale boulot. » Gassam n’en est pas à sa première puisque beaucoup parlent de lui comme étant un arbitre corrompu.